Un  week-end fatiguant avec des garçons qui n'écoutent rien, qui râlent sans cesse, qui se chamaillent, se jalousent ou font des bêtises. Un week-end en manque d'espace... pour soi ! Un week-end où les nerfs sont mis à dure épreuve.

Une journée où l'on se dit : "Qu'est-ce que je donnerai aujourd'hui pour avoir 2 heures rien qu'à moi !".

Perte de patience et de contrôle. Le souffle est court. Personne pour nous donner un coup de main ou si rarement. Je fatigue. Demain, une nouvelle semaine au boulot. Comment vais-je faire ? Pas de vacances depuis Noël, j'ai besoin d'ESPACE !

Ce matin, promenade dans une brocante histoire de faire quelque chose qui plait aux parents, les garçons sont pénibles à souhait. Pourtant, on avance, on ne traine pas, on leur parle. Je suis frustrée, je ne peux pas fouiner, chercher le trésor, il faut avancer sinon ils râlent, crient ! J'ai quand même trouver une perle, un petit bijou (enfin pour moi). Mes mômes je les aime plus que tout, mais, là, je sature à bloc, c'est difficile ! Le boulot, les garçons, des gens plaintifs autour de nous, un million de choses à faire, mon régime qui commence à me sortir par les yeux...tout ça m'a pompé mon énergie ! Je veux de la solitude, je veux de l'espace, je veux du silence ou une douce musique, je veux un bon livre, des oiseaux, une chaise longue, je ne veux personne à qui parler et personne qui me parle, je veux de la nature, d'énormes gâteaux au chocolat et bien sûr gagner au loto...On peut toujours rêver !

 

Mais, cela fait un bien fou de se plaindre !!!! :-p Ben ça va mieux...

Mes_images12

 

Ma trouvaille faite ce matin, je pense qu'il s'agit d'une chaise d'écolier des années 60, le pupitre est peut-être plus récent (je ne sais pas, si vous pouvez m'aider, c'est avec un grand plaisir).

Mes_images10

 

Mes garçons ont déménagé ce soir dans leur nouvelle maison. Il faudra malgré tout penser à les occuper, leur apprendre deux trois bricoles sur la VIE ;-), leur donner à manger, les laver, les promener... L'indépendance n'est pas pour tout de suite mes rikikis !